Pilotage stratégique des établissements de santé et système d’information décisionnel

Hamid SIAHMEDCentre Hospitalier Universitaire de Limoges
Directeur Général du CHU de Limoges

– –

Retours d’expériences et témoignages en région Limousin

10 juillet 2012, Limoges

Enjeux et impact organisationnel

« Face à un environnement contraint et de plus en plus concurrentiel, la modification profonde du mode de régulation de l’offre de soins a engendré une multiplication d’indicateurs et une révision importante du mode de pilotage ».

Présentation du projet de pilotage stratégique du CHU de Limoges

M. SIAHMED présente le projet décisionnel du CHU de Limoges

Quels sont les besoins en terme de pilotage stratégique pour un établissement de santé ?

C’est de cette problématique qu’est parti M. Hamid SIAHMED, Directeur général du CHU, pour introduire cette matinée d’échanges autour des systèmes d’informations décisionnels.

Caractérisés par l’évolution limitée des dépenses de santé mais profonde des modes de prise en charge, les établissements sont passés d’une approche « séjours » à une approche « parcours ».

Les outils de pilotage régional (PRS, SROS, CPOM…) auxquel les établissements doivent s’adapter ont également engendré une multiplication des indicateurs qui constituent autant de sources potentielles d’erreurs et d’incompréhensions.

S’agit-il du bon indicateur, du même indicateur,
parle-t-on de la même chose ?

Provenant de sources hétérogènes, leur profusion nécessite une définition des méthodes de calculs centralisée et un accompagnement par des éditeurs connaissant le monde de la santé.

Renforcé par la loi HPST et la médicalisation accrue de la prise de décision, le fonctionnement polaire induit une contractualisation et un pilotage par objectifs en cohérence avec les orientations territoriales.

Dans ce nouvel environnement où le pilotage de moyens a laissé place à un pilotage au résultat et à la performance, le besoin en informations stratégiques n’a jamais été si grand.

Présentation du projet de pilotage hospitalier du CHU de Limoges

Hamid SIAHMED – DG du CHU de Limoges

La mise en place d’un système d’information décisionnel adapté à cette situation suppose un accès facilité aux informations essentielles, un parangonnage interne et externe et une capacité d’évolution pour accompagner et anticiper les attentes.

La délégation de gestion, la mise en place de budgets polaires en déclinaison de l’EPRD, l’adéquation en temps réel des ressources à l’activité et la mise en œuvre d’une politique d’intéressement suppose une solution adaptée et conçu comme un levier indispensable à l’atteinte de ces objectifs.

Pour conclure, M. SIAHMED a présenté les facteurs de réussite de leur projet décisionnel, partageant avec l’auditoire l’expérience du CHU.

A la lumière d’un échec passé, l’établissement a fait le choix d’un nouvel outil décisionnel au regard de son expertise du monde hospitalier, la pertinence de ses réponses métiers et son accompagnement adapté à la nouvelle gouvernance.

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire