Pilotage médico-économique, qualité des soins et performance

Le pilotage médico-économique des établissements hospitaliers est un impératif qui répond aux deux objectifs principaux du monde hospitalier : produire des soins de qualité et être efficient en termes économiques. L’analyse des parcours de soin est l’une des clés afin de répondre à ce double défi.

Qu’est ce que le pilotage médico-économique ?

Les outils classiques de pilotage bien qu’utiles ne sont pas suffisants lorsqu’il s’agit du monde hospitalier. En effet, les différentes évolutions, notamment légales, qu’il a connu ont institué deux objectifs principaux souvent considérés comme antinomiques :

  • La qualité des soins
  • La performance économique

Il est indispensable de tenir compte de ce double objectif lorsqu’il s’agit de piloter les établissements hospitaliers. En effet, le métier de l’Hôpital est de soigner les patients et, ce faisant, de leur offrir la meilleure qualité de soins possible.

Les pistes d’amélioration de la qualité des prises en charge et de leur performance se trouvent dans l’amélioration de l’organisation (recherche de l’efficience organisationnelle) et des pratiques.

La performance des fonctions supports est également un vecteur de performance. Il porte cependant plus sur la performance économique que sur la performance médicale.

Atteindre la performance médico-économique !

C’est en objectivant la manière dont les prises en charge sont menées que l’on peut agir sur leur efficacité d’un point de vue médical et économique.

La mise en évidence des parcours de soins intra-GHM donne une vision concrète des prises en charges ainsi que des impacts financiers de chacune.

En matérialisant ces différents chemins cliniques et les coûts qu’ils engendrent, le dialogue de gestion entre le corps médical et les financiers s’instaure plus facilement. C’est ce dialogue, qui permet de comprendre les prises en charge et qui met en évidence les leviers d’actions disponibles pour atteindre une meilleure performance médico-économique.

Au travers de ces analyses, bon nombre de questions trouvent des réponses comme l’optimisation du codage (par l’identification des prises en charge atypiques par exemple), l’amélioration des prises en charge (d’un point de vue médical et organisationnel) ou encore l’extrapolation de l’activité à des fins de simulation budgétaire.

Consultez l’article de la revue Finances Hospitalières relatant la démarche et les résultats d’une étude médico-économique portant sur les parcours de soins : cliquez-ici !

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire