Hospi Diag : une 1ère Journée Nationale riche en échanges

1ère Journée nationale Hospi DiagOrganisée par l’ANAP le 8 décembre dernier, la première Journée Nationale Hospi Diag a été l’occasion pour les acteurs du secteur hospitalier de faire un point d’étape sur cet outil d’aide à la décision.

Au travers des différentes tables rondes, les intervenants ont pu présenter l’intérêt de cet indicateur pour le dialogue de gestion interne et externe (au sein de l’établissement ou avec l’ARS), l’évaluation et la comparaison de la performance des établissements.

Hospi Diag permet de poser des questions pertinentes qui vont être une première étape vers une démarche plus poussée de pilotage stratégique.

Hospi Diag, un des outils du dialogue de gestion interne

Lancé en juin 2010, Hospi Diag a compté 140000 connexions en 2015. Cela en fait l’outil le plus consulté de l’ANAP. Accessible par tous, il comprend 69 indicateurs permettant aux établissements de santé MCO de mener une première analyse de leur performance autour de 5 axes :

  • Activité
  • Qualité
  • Organisation
  • RH
  • Finances

Les différents acteurs de l’Hôpital (direction, président de CME, chef de pôles, praticiens) bénéficient d’une cartographie de l’établissement (nombre de lits et places, GHM principal, Personnel Médical, Personnel Non Médical…) et de son fonctionnement.

Sur la base des informations produites, l’établissement peut démarrer son dialogue de gestion interne et analyser sa stratégie notamment en ce qui concerne ses prises en charge mais également son positionnement dans le territoire et son offre de soins.

Les indicateurs Hospi Diag sont également utiles pour développer la collaboration entre établissement dans le cadre des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT).

Hospi Diag au service du dialogue de gestion externe : établissements de santé et ARS

Permettant de bénéficier d’une vision objectivée de la performance d’un établissement, l’outil de l’ANAP donne la possibilité aux ARS et aux établissements de s’appuyer sur une base commune afin d’établir le dialogue de gestion et de définir des objectifs à atteindre (performance médicale, financière…).

L’ARS peut demander à l’établissement d’effectuer un travail sur les GHM présentant des écarts de DMS importants ou d’analyser la performance de la chirurgie ambulatoire par exemple.

De ce fait, Hospi Diag est l’un des outils pouvant être utilisé lors des diagnostics préalables à la négociation des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM), des contrats de retour à l’équilibre financier (CREF) et des contrats de performance.

Une première étape vers une démarche de pilotage stratégique

Si Hospi Diag offre des indicateurs permettant de disposer d’une cartographie de son établissement et de se comparer avec d’autres établissements, il est nécessaire de questionner ses chiffres afin d’aller plus loin dans la démarche et d’identifier rapidement les leviers permettant d’agir.

De plus, mettre en place un véritable pilotage stratégique signifie pouvoir bénéficier d’indicateurs croisés pour poser des diagnostics rapides, analyser les informations produites, identifier les causes et prendre des décisions stratégiques dans des délais courts.

L’objectif est de sortir du constat a posteriori et de mettre en place une véritable stratégie permettant d’anticiper et si nécessaire de réagir.

C’est à cette condition que les établissements pourront mettre en place un pilotage médico-économique.

Pour mener à bien cette démarche, notre solution décisionnelle vous permet la production automatique d’indicateurs Hospi Diag, de répondre aux exigences du domaine n°5 d’Hôpital Numérique mais également d’aller plus loin afin de faire face aux enjeux du pilotage d’un établissement hospitalier.

Retrouvez les présentations de cette journée : http://www.anap.fr/actualites/actualites/detail/actualites/retour-sur-la-1ere-journee-nationale-hospi-diag/

Laisser un commentaire