Les GHT : comment gérer la transition vers ce modèle de coopération territoriale ?

Les Groupements Hospitaliers de Territoires, un dispositif visant à favoriser la coopération

Annoncés par la « loi de modernisation de notre système de santé » promulguée en janvier 2016, les groupements hospitaliers de territoires (GHT) sont un dispositif conventionnel entre établissements publics de santé d’un même territoire.

Nouveau mode de coopération entre les établissements, ce dispositif, obligatoire depuis juillet 2016, a pour but de structurer l’offre de soins au niveau des territoires. Les établissements d’un même GHT s’engagent à se coordonner autour d’une stratégie de prise en charge commune matérialisée par un projet médical partagé.

Dès juillet 2016, 135 groupements hospitaliers de territoire (GHT) ont été constitués pour favoriser le travail en réseau des plus de 850 hôpitaux français.

Cette démarche doit permettre d’assurer une meilleure prise en charge du patient et de garantir une égalité d’accès à des soins sécurisés de qualité en favorisant l’émergence de filières de soins territorialisées.

Les groupements hospitaliers de territoires doivent également permettre aux établissements de réaliser des économies d’échelle. En effet, au travers des décrets actuels, trois objectifs principaux se dégagent :

  • la mutualisation / massification des achats
  • la convergence des SIH
  • le projet médical partagé

Au-delà des ces aspects définis dans le cadre de la loi, les besoins des fonctions transverses ; allant du responsable de GHT au DIM de territoire, en passant par le DSI ; exigent également une vision transversale et consolidée.

Une architecture logicielle actuelle inadaptée aux objectifs des GHT

La convergence des systèmes d’information hospitaliers sera une démarche progressive qui s’étalera très probablement sur plusieurs années. En effet, force est de constater que les SIH des différents établissements sont cloisonnés, chaque établissement étant jusqu’ici libre du choix de ses éditeurs.

Ce constat soulève une problématique : comment faire pour avoir une vision commune pour un pilotage stratégique alors que les informations sont stockées et calculées de manières différentes ?

Apporter une réponse pertinente à cette problématique sous-entend donc un certain nombre de pré-requis incontournables. Ainsi faire converger les SIH nécessite d’harmoniser les méthodes de calculs des indicateurs, notamment au niveau consolidé ; la massification des achats, elle, sous-entend de mener en amont une évaluation des volumes d’achats.

Par ailleurs, afin de mettre en place des filières de soins territorialisées s’appuyant sur les filières d’excellence des différents établissements du GHT, il est indispensable de faire en amont une analyse objective des parcours de soins au niveau du territoire. La cartographie obtenue au terme de cette démarche facilitera par la suite la mise en place d’un projet médical partagé.

Gérer la mise en place progressive de la coopération

Mutualisation / massification des achats

Pour aller vers une mutualisation des achats, la réalisation d’une cartographie de ceux-ci au niveau du GHT est impérative. Il faut donc aller chercher les informations dans chaque établissement et de ce fait dans chacune des briques métiers des différents éditeurs présents dans les différents établissements. Cependant, les solutions opérationnelles ne sont pas capables de consolider les données.
De par son architecture, AxègeSanté permet de concentrer des données achats issues des différents éditeurs et de les consolider. Il est ainsi possible de réaliser une véritable « cartographie achats » au niveau du groupement hospitalier de territoire déclinable par établissement.

Convergence des SI

À court et moyen terme, la réponse aux problématiques liés à l’hétérogénéité du SIH passe par un entrepôt qui concentre, agrège et consolide les données des établissements. L’entrepôt de données garantie une définition, un mode de calcul et une présentation unique des indicateurs.

Compte tenu de la migration progressive des SIH des établissements hospitaliers, cette solution est idéale pour disposer d’une vision stratégique cohérente au niveau du Groupement Hospitalier de Territoire. De plus, elle permet aux établissements du GHT de dégager du temps pour mener une réflexion de fond quant au choix des briques de leur système d’information hospitalier.

Les solutions de pilotage mises en place durant cette phase de transition se doivent d’être pérennes et agiles. C’est à dire que lors du remplacement d’une brique applicative par une brique cible, la restitution finale ne doit pas être affectée et ce grâce à la présence de connecteurs.

Projet Médical Partagé

Le projet médical partagé qui est la « colonne vertébrale » de la stratégie de coopération au sein d’un GHT doit s’appuyer sur une analyse objective des filières de prises en charge au sein du territoire.

Cette analyse permet d’objectiver les filières d’excellence des différents établissements d’un GHT et de procéder à une organisation optimale des soins tant au point de vue de la qualité des soins, que des coûts.

Fiche repère ANAP : élaborer un projet médical partagé de GHT

Pilotage

La mise en place des GHT est une opportunité mais également un défi en termes de pilotage stratégique. C’est, en effet, la possibilité d’organiser une stratégie cohérente basée sur des données consolidées au niveau du territoire.

Les établissements doivent mener une véritable réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Il leur faut s’appuyer sur des solutions leur permettant de consolider leurs données, d’harmoniser les modes de calcul des indicateurs et de cartographier leurs prises en charge.

Laisser un commentaire