Les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT), outil d’une coopération renforcée

Annoncés dans le cadre de la loi de santé portée par Marisol Touraine et promulgée en janvier 2016, les groupements hospitaliers de territoire (GHT) sont un nouvel outil visant à intensifier la collaboration des établissements.

Chaque établissement public de santé ayant normalement adhérer à un GHT au 1er juillet 2016, cette évolution est au cœur des réflexions des décideurs hospitaliers. Quels sont les enjeux liés à l’apparition des GHT ?

Sommaire

Les GHT, une réponse à un environnement contraint
Les GHT, socle de la coopération territoriale
Mise en place d’un GHT : un diagnostic territorial en amont obligatoire
Les Groupements Hospitaliers de Territoire, une révolution en termes de pilotage ?

Les GHT, une réponse à un environnement contraint

Les différents changements connus par le secteur hospitalier durant les dernières années ont engendré des difficultés auxquelles les établissements tentent de faire face : difficultés de recrutement, financement, concurrence…

Rapport mission Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT)Renforcer la coopération entre établissements au sein d’un territoire est une solution afin de répondre à certaines de ces difficultés que les outils de coopération existants n’ont par permis de régler.

« Les fusions se heurtent souvent aux réalités locales, les communautés hospitalières de territoire ne permettent pas d’actionner les leviers nécessaires à la mise en œuvre effective des projets, et le groupement de coopération sanitaire érigé en établissement de santé est un outil dont la lourdeur de gestion est grandement critiquée par les acteurs. »

Les GHT, socle de la coopération territoriale

Les GHT sont donc le socle de cette coopération au niveau du territoire. Les établissements membres d’un GHT devront présenter un projet médical partagé qui organisera la prise en charge des patients. Ce projet médical partagé intégrera toutes les spécialités et déterminera les activités à mutualiser.

Il permettra également une véritable analyse des besoins afin de déterminer les manques et les redondances en termes de prises charges au niveau du territoire.

Le projet médical partagé «a vocation à définir et structurer toutes les filières inter-hospitalières de
prise en charge de patients, au sein d’un même GHT ».

Mise en place d’un GHT : un diagnostic territorial en amont obligatoire

Afin de ne pas faire des GHT un simple cumul des activités des établissements, il est indispensable de procéder en amont à un véritable diagnostic du territoire (analyse des besoins patients et de l’offre du GHT, du territoire…).

Ce diagnostic doit permettre de :

  • Délimiter le bassin de vie
  • Faire un diagnostic de l’état des besoins de santé de la population
  • Analyser l’état de l’offre de soins sur le territoire
  • Identifier des parcours de soins
  • Identifier les redondances et carences de l’offre de soins

Voir : l’offre axege conseil

Les Groupements Hospitaliers de Territoire, une révolution en termes de pilotage ?

La mise en place de GHT sous-entend des efforts pour faciliter la mutualisation des activités et des ressources :

  • Mutualisation des laboratoires
  • Harmonisation des SIH
  • Nomination d’un DIM au niveau du territoire

De telles évolutions ont un impact non négligeable sur le pilotage, il est indispensable de sortir d’une logique d’établissement pour passer à une logique de groupe.

Cela veut donc dire produire des indicateurs sur différents niveaux de structure (pôle, établissement, GHT…), une comptabilité analytique consolidée au niveau du groupe. Des outils nécessaires afin d’avoir une vision d’ensemble et prendre des décisions stratégiques.

Lire : Descriptif de notre module Tableaux de bord
Lire : Descriptif de notre module Comptabilité Analytique

En termes de parcours de soins, il est nécessaire de mener une réflexion au niveau du GHT portant sur l’harmonisation des pratiques, l’optimisation des parcours de soins, la répartition des activités entre établissements ou encore les modes de prises en charge.

Lire : Filières internes de production de soins (FIPS)

Ce sont autant d’enjeux qui nécessitent des outils adaptés qui seront chargés d’apporter un éclairage aux décideurs afin qu’ils prennent des décisions stratégiques dans l’intérêt du GHT et de la prise en charge du patient.

 —

Consultez le rapport de la mission GHT : http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_final_misison_hmdefmodifsddefv150316.pdf

Laisser un commentaire