La structuration du contrôle de gestion : Entrée dans l’ENCC

Frédéric CAZORLA
Directeur Financier du CH de Belfort-Montbéliard

Ludovic FRAUENFELDER
Contrôleur de gestion du CH de Belfort-Montbéliard

Loïc GADRAS
Contrôleur de gestion du CH de Belfort-Montbéliard

Perrine GARNIER
Contrôleur de gestion du CH de Belfort-Montbéliard

La structuration du contrôle de gestion au CH Belfort Montbéliard

– –

Retours d’expériences et témoignages, Belfort

Pour clôturer cette manifestation, M. Frédéric CAZORLA (directeur financier), M. Ludovic FRAUENFELDER, M. Loïc GADRAS et Mme Perrine GARNIER (CDG) ont présenté la structuration du contrôle de gestion et l’entrée dans l’ENCC du CH de Belfort-Montbéliard.

En septembre 2011, l’établissement a retenu la solution AxègeSanté pour produire ses différentes comptabilités analytiques avec deux objectifs majeurs :

  • Automatiser la production des différentes comptabilités analytiques en infra-annuel avant la fin de l’année
  • Disposer d’un accompagnement privilégié en vue d’intégrer le panel ENCC.

Une automatisation des comptabilités analytiques

Pour répondre aux besoins du CHBM, Axège a automatisé les processus de production et de diffusion des comptabilités analytiques et est allée jusqu’à s’interfacer avec ARCANH et ARAMIS (logiciels en entrée de l’ATIH pour les membres du panel ENCC).

Appuyé dans cette démarche par les consultants d’Axège, l’établissement a intégré avec succès l’étude ENCC et les données produites lui ont valu l’obtention d’une prime récompensant la qualité de celles-ci.

Le CHBM structure son contrôle de gestion avec AxègeSanté

Intervention de Ludovic FRAUENFELDER

La production automatisée en infra-annuelle représente un gain de temps conséquent que les équipes du contrôle de gestion, mettent à profit pour l’étude des données et la mise en place d’actions correctrices.

Actuellement, les données issues de l’ENCC sont utilisées pour comparer l’activité de l’établissement à l’échantillon national et mettre en exergue les écarts afin de les comprendre et de les corriger.

Les Filières Internes de Production de Soins (FIPS), une solution pour analyser les chemins cliniques

Pour aller plus loin, le CHBM va utiliser le module FIPS d’AxègeSanté qui matérialise les différents chemins cliniques qu’empruntent les patients en interne.

Il pourra ainsi analyser ses méthodes de prise en charge d’un point de vue médical, y ajouter une vision économique par le biais de la comptabilité analytique et se comparer à la base nationale.

De cette manière, il lui sera possible de rapprocher ses coûts réels de ses recettes et de mesurer l’impact médico-économique des différentes prises en charge.

Inscrit dans le cadre du dialogue de gestion, ces éléments permettent aux managers et aux praticiens d’agir sur leur performance en objectivant les leviers d’actions qu’ils ont à leur disposition.

L’objectif visé est donc d’obtenir un véritable pilotage stratégique de l’hôpital en analysant sa production et en se comparant aux autres afin d’avoir un réel impact sur l’efficience de l’établissement.

Laisser un commentaire